Témoignages

Nous créons des outils, des solutions concrètes, définies à partir de besoin des entreprises

Nantaise récente, en charge de la filiale du cabinet d’avocats Simon & Associés, Marie est spécialisée sur les entreprises en difficultés depuis 10 ans, dont 5 chez un administrateur judiciaire. Elle a donc un double regard sur les leviers et la prévention.
C’est l’efficacité d’un outil financier conçu par NAPF qui a convaincu Marie. « J’avais entendu parler de NAPF par un client qui s’intéressait au P2RI. En remontant le fil, j’ai appris à connaître NAPF. J’ai trouvé intéressant de voir qu’un outil destiné à des entreprises privées a été imaginé par une association. Nous créons des outils, des solutions concrètes, définies à partir d’un besoin des entreprises auxquelles les acteurs habituels ne répondaient pas. Nous travaillons à la pérennisation des entreprises locales grâce nos outils experts. »

 

Marie apprécie que son travail avec les Jeunes Managers lui donne accès à autre dimension de l’entreprise qu’elle ne connaîtrait pas autrement. « J’ai été associée au projet de la reconstruction de la communication et j’ai eu des réunions très intéressantes avec les différentes agences de communication. Par ailleurs, en tant qu’avocats, il nous manque souvent une approche globale de l’entreprise. Dans la commission Gouvernance, nous appréhendons la notion avec le témoignage de chefs d’entreprise et j’ai participé à deux auditions très intéressantes, avec des profils très divers, l’un expert du management des équipes, l’autre moins attentif au sujet.
Cette commission interpelle chaque entrepreneur et l’amène à se poser des questions.
NAPF est vraiment au service des chefs d’entreprises auxquels nous proposons des outils opérationnels. Sur la Gouvernance, nous avons créé un Livre Blanc qui pose les vraies questions et aboutit à des recommandations concrètes pour les chefs d’entreprises. La neutralité absolue des membres de l’association est également très forte et convaincante. »

 

Marie aime s’impliquer au sein des commissions. « Je prends part aux sujets mis en avant et je suis, autant que possible, dans l’action. Je m’implique avec cette connaissance technique des besoins rencontrés par les entreprises en difficulté. Je connais les leviers et je les enrichis avec NAPF. Il faut sortir du seul recours aux banques et trouver d’autres outils de financement, comme en Angleterre. Concrètement, sans le P2RI, l’entreprise que je défendais n’aurait pas survécu. Ainsi, les banques minimisent leurs risques et apprécient qu’un financement public ou la caution de la BPI vienne les soulager. »

 

Pour moi, le temps fort de NAPF a été la rédaction de Livre Blanc sur « La gouvernance ». Nous avons interviewé Éric Guyon d’ACB. Entrepreneur atypique, novateur quand il a repris ACB. Il en a fait une entreprise libérée, avec une grande confiance en ses collaborateurs, la priorité aux ressources internes et l’ouverture du capital. Rencontre étonnante avec un entrepreneur singulier. Il démontre qu’une carrière peut commencer à 60 ans, il y a toujours un potentiel. Il montre aussi que faire confiance et déléguer libère l’énergie d’une équipe. »

Autres témoignages